samedi 6 décembre 2014

Le retour de Silas Jones - Tom Franklin

Par Ariane

Auteur : Tom Franklin
Titre : Le retour de Silas Jones
Genre : roman
Langue d’origine : américain
Traducteur : Michel Lederer
Editeur : Albin Michel
Nombre de pages : 384p
Date de parution : janvier 2012

Présentation de l’éditeur : 
« La force d'évocation de sa prose et la rigueur de son imagination me rappelle Faulkner. » Philip Roth
De Braconniers à Smonk, en passant par la formidable Culasse de l'enfer, Tom Franklin s'est affirmé comme l'une des nouvelles voix majeures de la littérature américaine.
Dans le Mississipi des années 70, tout aurait dû séparer Larry Ott et Silas Jones : la classe sociale et la couleur de peau. Les deux adolescents sont pourtant devenus amis, jusqu'à ce que la disparition d'une jeune fille vienne bouleverser leurs existences. Vingt ans plus tard, Silas Jones revient sur les lieux de son enfance. Alors qu'il n'a aucune raison de reprendre contact avec Larry, une nouvelle tragédie les oblige à se confronter, ensemble, à un passé douloureux.
A travers le portrait croisé de ces deux hommes, Tom Franklin nous offre une fresque inoubliable du Sud, cette région mythique des États-Unis où la question de l'identité, le poids de la ségrégation et la violence sont encore présents aujourd'hui. Un roman magnifique, couronné par plusieurs prix littéraires dont le Los Angeles Times Fiction Prize.

Mon avis : 
J’avais depuis longtemps envie de lire ce livre mais malheureusement ma bibliothèque préférée n’en avait pas en rayon. Aussi ai-je été ravie lorsqu’au hasard d’un vide-grenier je l’ai trouvé. J’ai donc entamé ma lecture avec impatience et une légère appréhension.
Appréhension, parce que lorsqu’on attend si longtemps avant de pouvoir lire un livre on est souvent déçu ! Heureusement ça n’a pas été le cas.
Dès le départ, Tom Franklin plante avec brio le décor de cette petite ville du sud : une petite ville écrasée de chaleur, un trou paumé avec quelques rares commerces, le bar et le snack comme principaux lieux de rencontre, un chemin de terre qui ne mène nulle part, un garage déserté,…
J’ai ressenti beaucoup d’empathie pour le personnage de Larry. De la tristesse pour ce petit garçon solitaire et timide, malaimé par son père et rejeté par ses camarades, recherchant désespérément un ami. De la tristesse aussi pour l’adulte à la vie brisée, victime des préjugés et de la haine de toute une communauté, coupable désigné d’un crime qu’il n’a pas commis, condamné par tous à une vie solitaire.
Une lecture intéressante et prenante, je le recommande.

Extrait : 
« Il avait mangé comme tous les soirs son repas de Kentucky Fried Chicken composé de deux morceaux de blanc, jamais d’ailes, et d’une double portion de purée accompagnée d’un petit pain rond, et il en était à son deuxième Coca qu’il rapportait du garage dans les casiers en plastique jaune, ceux qui étaient naguère en bois. La soirée aurait dû se dérouler comme toutes les autres : lecture, télé, une douche puis lire encore un peu au lit avant de s’endormir. Et le lendemain matin, se lever ; se raser, passer une chemise d’uniforme propre, sauf que comme on serait samedi, il mettrait un jean au lieu de son pantalon de tous les jours avant de partir travaille. Le soir, il rendrait visite à sa mère à qui il apporterait des fleurs et l’album de photos dans l’espoir qu’elle se souviendrait de lui, sinon il resterait assis à côté d’elle à fixer le même espace qu’elle en se demandant ce qu’elle voyait. »

Lu dans le cadre des challenges Le tour du monde en 8 ans - 50 états, 50 billets

7 commentaires:

  1. C'est par ton article que j'avais découvert ce livre.
    Je ne connaissais pas du tout l'auteur et maintenant j'ai envie de découvrir ses autres livres. Ce qui ne va pas arranger ma LAL !

    RépondreSupprimer
  2. Tiens,j'avais oublié que je l'avais lu et pourtant, c'est un roman qui m'a plu.

    RépondreSupprimer
  3. @Valérie : on en lit tellement parfois !

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. Il semble que la plupart des lecteurs aient été enthousiastes.
      Ariane

      Supprimer
  5. Je note ce livre, il semble très interessant !
    Hop, billet ajouté pour le challenge 50 états (je mets cette petite phrase en comm quand j'ajoute les billets, c'est un repère ;) ) Bonne semaine !

    RépondreSupprimer