mardi 9 décembre 2014

Une vie entre deux océans - M.L. Stedman

Par Ariane



Auteur : Margot L. Stedman
Titre : Une vie entre deux océans
Genre : roman
Langue d’origine : anglais
Traducteur : Anne Wicke
Editeur : Stock
Nombre de pages : 448p
Date de parution : octobre 2013

Présentation de l’éditeur : 
Libéré de l’horreur des tranchées où il a combattu, Tom Sherbourne, de retour en Australie, devient gardien de phare sur l’île de Janus, une île sur les Lights, sauvage et reculée. À l’abri du tumulte du monde, il coule des jours heureux avec sa femme Isabel ; un bonheur peu à peu contrarié par l’impossibilité d’avoir un enfant.
Jusqu’à ce jour d’avril où un dinghy vient s’abîmer sur le rivage, abritant à son bord le cadavre d’un homme et un bébé sain et sauf. Isabel demande à Tom d’ignorer le règlement, de ne pas signaler "l’incident" et de garder avec eux l’enfant. Une décision aux conséquences dévastatrices…

Mon avis : 
Voilà un livre qui m’a beaucoup émue.
L’amour maternel est au cœur de ce récit. L’amour d’Isabelle pour cette enfant qu’elle adopte de cœur et de corps dès le premier regard, qu’elle prend pour sien et qui vient remplacer les enfants perdus. L’amour d’Hannah pour son enfant disparue et qu’elle attend et espère années après années. C’est un peu le jugement de Salomon ici. Qui est la mère de Lucy/Grace ? La mère qui l’a portée ou celle qui l’a élevée ? Comment savoir ce qui est juste ?  C’est une réflexion sur les liens du sang et les liens du cœur.
Chaque personnage est merveilleusement décrit. Tom, Isabelle et Hannah tous trois à la fois forts et faibles. Tom cet homme grand et fort, désabusé et abîmé par la guerre, tiraillé entre son amour pour Lucy et Isabelle et ses principes moraux, sa compassion pour la mère éplorée. Isabelle détruite par son désir inassouvi d’enfant, son désespoir de voir mourir ses enfants qui retrouvera l’espoir et la joie de vivre avec Lucy, prête à tout pour cette enfant à qui elle offre un amour inconditionnel. Hannah qui a renoncé à tout pour épouser l’homme qu’elle aime envers et contre tous (un allemand quelques années après la guerre), qui a tenu tête aux préjugés et a finalement tout perdu mais qui continue d’espérer et d’attendre leur retour.
Les personnages secondaires sont tout aussi attachants : les parents d’Isabelle, Ralph et Bluey, la famille d’Hannah, Frank l’époux d’Hannah et père de Lucy évoqué uniquement à travers les souvenirs de sa femme.
Un autre personnage au cœur du récit : l’île et le phare de Janus. Si bien décrit que l’on croit sentir l’odeur des embruns et le vent sur son visage. Le vide et la solitude de l’île. L’immensité. La vie privée de tout mais si riche finalement de Tom, Isabelle et Lucy sur l’île.
Un bonheur qui semble absolu.
Une jolie lecture pleine d’émotions (si comme vois vous êtes émotives, n’oubliez pas les mouchoirs !).

Extrait :  
«Une fois qu'un enfant était entré dans votre cœur, il n'y avait plus de bien ou de mal qui tînt. Elle avait vu des femmes donner naissance à des enfants engendrés par des maris qu'elles détestaient, ou, pire encore, des hommes qui les avaient violées. Et les femmes avaient aimé ces enfants d'un amour farouche, tout en haïssant les géniteurs. Il n'y avait pas moyen de se défendre de l'amour qu'on portait à un enfant, Violet ne le savait que trop bien. »

Lu dans le cadre du challenge Le tour du monde en 8 ans

L'avis de Mimi, Kathel,

4 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé ce livre. J'ai également été fasciné par l'île et son phare. En cherchant à la situer géographiquement, j'ai découvert que l’auteur l’avait imaginé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur la décrit si bien qu'elle semble réelle en effet.

      Supprimer
  2. Il est dans ma pal depuis bien trop longtemps :O après mes partiels je me lance :D. Merci pour cette superbe chronique


    http://synchralaskan.blogspot.be/

    RépondreSupprimer