lundi 9 mars 2015

La promesse du chant des grillons - Agnès Janin

Par Daphné













Auteur :  Agnès Janin
Titre : La promesse du chant des grillons
Genre : roman 
Langue d’origine :  français
Nombre de pages: 152

Résumé:


Un village de campagne.
Une femme qui y a élu domicile il y a quelques années pour se sauver d’elle-même.
Un homme fraîchement arrivé qui veut laisser derrière lui une vie fastueuse mais qui l’indiffère.
Leurs chemins vont s’entremêler pendant une semaine sans jamais se croiser vraiment. Jusqu’à la rencontre.
Leurs joies, leurs doutes, leurs peurs, leurs habitudes, tout ce qui fait leur quotidien et leurs grands rêves. Leurs rencontres, leurs relations avec tous ces autres‎ qui les touchent et les bousculent. La façon dont eux deux vont pouvoir tracer leur chemin l’un vers l’autre.
Voilà ce que ce livre renferme.

Mon avis:

Il y a quelques temps, Ariane et moi avons été contactées par Agnès Janin afin de lire son roman et d'en donner notre avis. Le roman ayant été envoyé par mail, j'ai eu un peu de mal à m'y plonger, n'aimant pas lire sur un ordinateur. J'aurais cependant manqué un joli moment en renonçant face à cette petite difficulté!

Ce roman nous conte l'histoire d'un homme et d'une femme, lui photographe, elle agricultrice. Tous deux, blessés par la vie, vont se croiser pendant plusieurs jours  sans pour autant se rencontrer réellement.

J'ai d'abord été attirée par le titre" La promesse du chant des grillons", titre doux et poétique, qui m'a laissé entrevoir une belle histoire. Cependant, j'ai d’abord eu du mal à entrer dans ce roman. La raison principale en a été le fait de devoir lire sur un écran, ce qui est un peu laborieux pour moi. Mais j'ai également été décontenancée par le style d'écriture qui m'a tout d'abord semblé une longue litanie de descriptions brèves et répétitives. Les deux personnages principaux ne sont jamais nommés, l'auteur se contentant de les faire connaitre par les simples termes de "Il" et "Elle". Cela m'a d'abord troublée et gênée dans ma lecture. Il m'a  fallu plusieurs pages pour me rendre compte qu'en réalité, le charme de l'histoire tenait en partie à ce choix de n'utiliser que des pronoms personnels. 

Si les premières pages m'ont donc laissée perplexe, je me suis cependant rapidement laissée happer par cette histoire. Très vite, le style d'écriture qui m'avait étonné au premier abord m'a séduite. Le titre me laissait présager une histoire douce et poétique et cela a réellement été le cas. Très vite, je me suis laissé prendre par cette histoire, simple mais envoûtante. Je me suis attachée à ces personnages, attendant leur rencontre avec impatience. Si la lenteur de l'écriture m'a gênée au début, je lui ai ensuite trouvée beaucoup de charme car sans doute est ce cette lenteur qui permet au lecteur de s'attacher à chaque détail de la vie des personnages.  

Les descriptions sont particulièrement belles, pleines de délicatesse et de précision. Pour un peu, on se croirait réellement dans cette campagne aux côtés de cette femme et de cet homme dont on ne sait, finalement, presque rien, mais que nous accompagneront dans chaque faits et gestes durant quelques jours de leur vie.

Une bien jolie lecture, aussi douce et profonde que le laissait imaginer le titre! un grand merci à Agnès Janin pour m'avoir confié et fait découvrir son roman. 

Extrait:

"voilà peut être ce qui piqua sa curiosité. Une voiture citadine, ici. Pas l'un des pêcheurs ou exploitants du coin ne pouvait avoir conduit sa voiture jusque là. C'était trop inutile. Pas une mère de famille emmenant sa marmaille en ballade non plus, trop imprudent. non, quelqu'un d’ailleurs sans doute."






5 commentaires:

  1. J'aime beaucoup ta chronique. Tu peux retrouver la mienne en allant sur mon blog, dans le sommaire à J .. J'aimerai beaucoup ton avis :D

    RépondreSupprimer
  2. Ton avis me donne bien envie de lire ce roman, mais je ne peux pas lire longtemps sur écran.
    Ariane

    RépondreSupprimer
  3. Libébook, je viens d'aller voir ta chronique également! Quelle bonne idée tu as eu avec cette interview!
    Ariane, n'hésite pas à le lire! J'ai aussi du mal à lire sur un écran mais je suis vraiment contente de l'avoir fait quand même, ayant beaucoup aimé ce roman!
    Daphné
    Daphné

    RépondreSupprimer
  4. Je me disais bien que le nom de cet auteur me disait quelque chose. J'ai également été contacté par l'auteur mais je n'ai pas donné suite… Je suis passée à coté d'un joli moment !
    C'est vrai que le titre est peptique tout comme la vidéo faite pour annoncer le roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu cette vidéo mais je vais la regarder.
      Daphné

      Supprimer