vendredi 8 mai 2015

Le coeur du pélican - Cécile Coulon

Par Ariane



Auteur : Cécile Coulon
Titre : Le cœur du pélican
Genre : roman
Langue d’origine : français
Editeur : Viviane Hamy
Nombre de pages : 240p
Date de parution : janvier 2015

Présentation de l’éditeur :
Anthime, un adolescent inséparable de sa sœur Helena, vient d’emménager dans une banlieue de province avec toute sa famille. Il craint de ne pas s’intégrer dans cette nouvelle communauté où personne ne l’attend. Pourtant, il va vite trouver le moyen de se distinguer et de se faire connaître. Lors d’une kermesse, il s’illustre par sa rapidité au jeu de quilles. Il n’en faut pas plus à Brice, un entraîneur obèse et bonhomme, pour l’enrôler dans la course à pied. Anthime, surnommé le Pélican, excelle dans cette discipline et devient un exemple et un symbole pour toute la région. Sa voisine Joanna l’adule mais le coureur n’a d’yeux que pour Béatrice, une camarade de classe, belle et charnelle, et qui ne reste pas, elle non plus, insensible à son charme… La veille d’une course déterminante, ils échangent un baiser qui scellera leur relation devenue désormais impossible à cause de la chute d’Anthime, qui s’effondre aux portes de la gloire… Vingt ans plus tard, alors qu’il a tout abandonné, désormais bedonnant, et qu’il vit un amour médiocre avec Joanna, Anthime reçoit un électrochoc. Il sort de sa torpeur lorsque ses anciens camarades de classe lui lancent le défi de traverser le pays en courant. Le Pélican retrouvera-t-il en lui la force de redevenir un champion et combler, par la même occasion, son orgueil ? Porté par une extrême émotion, Le Cœur du Pélican nous parle de la gloire et de sa fragilité, du sport et de sa souffrance. Il raconte le courage et la destinée à la fois banale et extraordinaire d’un homme qui réussit, connaît le succès, tombe et se relève. Cécile Coulon parvient formidablement à incarner ses personnages aux prises avec leurs désirs et aveuglés par les non-dits.

Mon avis :
Waouh !
Waouh !
Waouh !
Il va falloir que je développe un peu plus mais « waouh ! » résume parfaitement mon avis sur ce livre.
Lorsque j’ai lu Le roi n’a pas sommeil, j’ai pensé que Cécile Coulon faisait preuve d’un talent exceptionnel qui ne pourrait que s’affirmer avec le temps. Il ne s’est écoulé que 3 ans entre la publication de ces deux romans, mais l’évolution de l’auteur est impressionnante. Quand je pense qu’elle n’a que 25 ans ! Je suis impatiente de découvrir ce qu’elle nous réserve dans l’avenir.
Le cœur du pélican est un roman passionnant, de ceux qu’on ne lâche pas et que l’on n’oublie pas. A 18 ans, Anthime, jeune athlète prometteur surnommé le pélican, voit ses rêves s’écrouler à cause d’une simple chute. Plus d’espoir, plus d’avenir, plus de rêves. A 40 ans, Anthime s’est englué dans la banalité du quotidien auprès d’une femme qu’il n’aime pas. Mais le pélican se réveille et revient à la vie.
Cécile Coulon a écrit une histoire passionnante, particulièrement bien écrite, avec des personnages extrêmement bien construits. Elle mêle la révolte de la jeunesse et le cynisme des plus vieux. Un ton incisif, mordant, percutant. Je crois bien que je peux ajouter un nouvel auteur à ma liste des incontournables !

Extrait :
« Pendant que les autres fument leurs cigarettes derrière les containers, toi tu cours. Pendant que les autres embrassent des filles pleines d’acné, toi tu cours. Tu n’as pas le droit de fumer, pas le droit de boire ta première bière, pas le droit de te coucher tard, tu n’as pas le droit de regarder un film porno chez ton pote parce que tu dois te lever le lendemain. Pendant que les autres mangent des sandwiches à la mayonnaise en reluquant des gonzesses qui sortent du gymnase, le short collé à leurs cuisses, tu fais des pomes, des séries d’abdominaux, tu cours autour d’une piste qui te donne la gerbe à force de tourner, tourner, tu ressembles à un bousier poussant une chiure de chaton. Pendant que les autres regardent des séries américaines, visitent des zoos, des usines désaffectées, jouent aux cartes, au bowling, ru comptes les dixièmes de seconde sur le chronomètre géant, tu dors à côté de ton coach qui ronfle comme un tracteur. Pendant que les autres vivent, tu survis, pour être le champion, pour voir ton visage sur grand écran, au-dessus d’une table de restaurant où tous ces autres se marrent à te regarder suer tes protéines sur une piste. »

Lu dans le cadre du challenge petit bac catégorie animal
D'autres avis chez Clara, Kathel,

16 commentaires:

  1. Quel enthousiasme! Quelque chose me dit que ma bibli va le mettre à l'honneur...

    RépondreSupprimer
  2. J'avais pensé aussi le plus grand bien de son premier roman. Le tour de celui-ci viendra !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas encore lu son premier roman mais ça viendra très vite j'espère.
      Ariane

      Supprimer
  3. Ce roman plait beaucoup et les blogueurs ne s'y trompent pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai lu que de très bonnes critiques effectivement.
      Ariane

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Merci à vous pour ce magnifique roman et merci d'avoir visité notre blog !
      Ariane

      Supprimer
  5. Il va vraiment falloir que je la lise cette jeune auteure.

    RépondreSupprimer
  6. Je te lis et me dis que Cécile Coulon est une auteur à coté de laquelle je ne peux pas passer. Je ne la connaissais pas même pas de réputation donc je te remercie pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien :-) Je te souhaite une belle découverte.
      Ariane

      Supprimer
  7. Mon billet très bientôt et comme toi, je dis "waouh"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de lire ton avis. Et je suis contente que tu aies toi aussi envie de dire "waouh"!
      Ariane

      Supprimer
  8. Je viens de le lire et de l'apprécier et je me permets de faire un lien vers ton billet coup de coeur où j'ai aimé lire toutes les émotions que tu as ressenties :)
    Au plaisir de te lire,
    Cajou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien. Je suis contente de voir que ce livre plait car quand on a un coup de cœur on a envie de le faire découvrir, de le partager !
      Ariane

      Supprimer