dimanche 14 février 2016

Le meurtre de Roger Ackroyd - Agatha Christie

Par Ariane



Auteur : Agatha Christie

Titre : Le meurtre de Roger Ackroyd

Genre : policier

Langue d’origine : anglais

Traducteur : Miriam Dou-Desportes

Editeur : éditions du Masque

Nombre de pages : 250p

Présentation de l’éditeur :

Un soir, dans sa propriété de Fernly Park, l'industriel Roger Ackroyd se confie à son ami le Dr Sheppard. Le veuve qu'il envisageait d'épouser s'est suicidée pour échapper à un chantage. Dans une ultime lettre, elle lui révèle le nom de celui qui détient un terrible secret : un an plus tôt, elle a assassiné son mari.



Mon avis :

Je n’avais pas lu de romans d’Agatha Christie depuis des années et j’avais oublié à quel point elle est douée !

Roger Ackroyd a été retrouvé assassiné. Et les suspects ne manquent pas. Hercule Poirot qui vient justement de s’installer dans le village mène l’enquête assisté du Dr Sheppard, médecin du village et ami de la victime.

Dans ce roman, Agathe Christie met en scène des personnages classiques des romans policiers : le mystérieux inconnu, le fils adoptif à l’attitude trouble, le majordome louche, la gouvernante secrète, la belle-sœur intéressée, la jeune fille charmante, le jeune homme insouciant, le militaire, la vieille fille caustique. Chacun a quelque chose à cacher et Hercule Poirot devra dénouer tous les nœuds de ces intrigues pour dérouler le fil des évènements.

Agatha Christie possédait une incroyable habilité à bâtir une intrigue, à mêler indices et fausses pistes, à croquer des personnages en quelques mots, à régaler son lecteur de dialogues savoureux.

Le rythme est soutenu, sans temps mort et l’on plonge avec grand plaisir dans cette ambiance désuète et charmante.

A consommer sans modération !



Extrait :

« Mesdames et messieurs, je vous dis que je veux savoir et je saurai, malgré vous tous. »



Lu dans le cadre du challenge Petit Bac (ligne thématique Agathe Christie, catégorie prénom), Un classique par mois et A year in England

2 commentaires:

  1. What? Tu ne l'avais jamais lu? Moi je le relis, examinant comment la dame nous roule dans la farine...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et il y en a encore beaucoup que je n'ai jamais lus !
      Ariane

      Supprimer