mardi 14 juin 2016

A quand les bonnes nouvelles ? - Kate Atkinson

Par Ariane



Auteur : Kate Atkinson

Titre : A quand les bonnes nouvelles ?

Genre : roman policier et thriller

Langue d’origine : anglais

Traducteur : Isabelle Caron

Editeur : Bernard de Fallois éditions

Nombre de pages : 366p

Date de parution : août 2008

Présentation de l’éditeur :

Dans un coin paisible du Devon, une petite fille de six ans, Johanna Mason, est témoin d'un épouvantable massacre, dont elle est la seule rescapée. Trente ans plus tard, l'homme qui a été condamné pour ce crime sort de prison. A Edimbourg, Reggie, seize ans, travaille comme nounou chez un médecin, le docteur Hunter. Mais celle-ci disparaît, Reggie est la seule personne qui semble s'en apercevoir...



Mon avis :

Le début de ma lecture a été bien compliqué, mais heureusement, cela s’est arrangé par la suite.

Dans la première partie, la petite Joanna âgée de 6 ans est en promenade en campagne avec sa mère, sa sœur aînée et son petit frère. Au début j’ai souri car une maman de 36 ans, deux petites filles et un petit garçon d’un an, je me suis dit « tiens, ce sera nous l’année prochaine ». Jusqu’à ce  que la mère, la fille aînée et le bébé soient sauvagement assassinés par un déséquilibré. Cela m’a perturbée et j’ai reposé le roman pendant quelques jours (oui c’est un peu idiot mais bon !).  J’ai donc repris ce roman et j’ai bien fait, car je l’ai beaucoup aimé.

Les chapitres alternent entre différents protagonistes, Reggie une adolescente de 16 ans, Louise Monroe inspecteur de police, Joanna devenue adulte et Jackson Brodie un ancien policier. Apparemment il s’agit du troisième roman d’une série mettant en scène le personnage de Brodie. Je ne sais pas quel rôle il joue dans les autres livres, mais ici, bien que jouant un rôle important il était au second plan derrière les trois personnages féminins.

Trois personnages attachants et touchants. Trois femmes marquées par leur passé, hantées par le souvenir de leur mère qu’elles ont toutes trois perdue dans des circonstances dramatiques. Ces personnages font tout l’intérêt du roman, plus encore que l’intrigue en elle-même, qui bien que prenante n’est pas non plus passionnante. Le tout est porté par une écriture vive et dynamique, bien agréable à lire.

Une bonne lecture mais sans doute pas de celles qui restera dans les annales.



Extrait :

« L'amour d'un homme bien n'est pas quelque chose qu'on jette comme un bout de papier. »

Lu dans le cadre du challenge Petit bac


D'autres avis chez ClaraKeisha, Brize

11 commentaires:

  1. J'aime cette autrice qui ne m'a jamais déçue pour le moment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien aimé mais je n'ai pas non plus envie de le précipiter sur ses autres titres.
      Ariane

      Supprimer
  2. Moi aussi j'aime bien Atkinson même si ce sont des lectures qui ne me marquent pas pour longtemps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le sentiment qui me reste après deux lectures.
      Ariane

      Supprimer
  3. Lu! Oui, au départ il faut s'accrocher, pour que les fils se tissent;..

    RépondreSupprimer
  4. Je pense que c'est celui que j'ai aimé le plus après "Souris bleue" mais je n'ai pas encore tout lu d'elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais lu que son dernier roman Une vie après l'autre avant celui-ci, j'ai donc encore beaucoup de possibilités.
      Ariane

      Supprimer
  5. C'est vrai que Kate Atkinson a des histoires un peu compliquées au départ, mais c'est un univers que j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une auteure qui plaît beaucoup, mais je ne suis pas totalement emballée par mes lectures.
      Ariane

      Supprimer
  6. j'ai eu un premier rdv un peu manqué avec Kate Atkinson ("Human croquet") alors je note, si jamais un jour je retentais... :-)

    RépondreSupprimer