mardi 7 juin 2016

Mansfield Park - Jane Austen

Par Ariane



Auteur : Jane Austen

Titre : Mansfield Park

Genre : roman

Langue d’origine : anglais

Editeur : archipoche

Nombre de pages : 562p

Date de parution : 2009 (1ère parution 1814)

Présentation de l’éditeur :

Fanny Princes, 10 ans, enfant miséreuse, quitte Portsmouth pour être recueillie par son oncle aisé Sir Thomas Bertram et sa famille dans leur manoir nommé Mansfield Park. Ses cousins et cousines la méprisent et lui rappellent constamment qu’elle leur est inférieure, à l’exception d’Edmund qui lui apporte un peu de réconfort et dont elle tombe secrètement amoureuse. Mais l’équilibre familial, déjà fragile, est menacé par l’arrivée de deux jeunes Londoniens, frère et sœur, Henry et Mary Crawford. Le mode de vie et les valeurs des habitants du lieu sont mis à mal. Fanny, demandée en mariage par un très bon parti, se refuse au prétendant en raison de son amour caché pour Edmund. Son tuteur entre alors dans une profonde colère, lui laissant le choix entre un mariage de raison ou un retour à sa condition misérable.
Ce roman le démontre à nouveau, Jane Austen excelle dans la demi-teinte pour décrire les rapports complexes qui se tissent entre ses personnages.



Mon avis :

C’est grâce au mois anglais que l’année dernière j’avais lu Jane Austen pour la première fois. J’avais alors beaucoup aimé Orgueil et préjugés. Pour ma seconde participation j’ai donc eu envie de lire un autre roman de l’auteur. Mon choix s’est porté sur Mansfield Park qui dormait dans ma PAL depuis des années.

J’ai malheureusement moins apprécié ce roman, en grande partie à cause des personnages. Aucun d’eux n’a trouvé grâce à mes yeux. Fanny est certes charmante et touchante, mais elle est tout de même agaçante. Sa timidité, sa discrétion et sa modestie la rendent un peu insipide. Edmund est assez froid comme pouvait l’être Darcy, mais sans rien avoir de son charisme. Les cousines Maria et Julia sont superficielles et insupportables. Le cousin Tom est tout aussi superficiel que ses sœurs. Lady Bertram est indolente et ennuyeuse, tandis que la tante Norris est une horrible mégère. quant aux parents de Fanny se sont des caricatures. Finalement les personnages les plus sympathiques sont sans doute Mary et Henry Crawford, qui ont certes leur lot de défauts mais sont nettement plus intéressants et nuancés.
L’intrigue est classique, avec son cortège de jeunes filles à marier et d’intrigues amoureuses, mais plaisante à suivre. J’ai également retrouvé une plume entraînante, dense et plaisante.
J’ai prévu de lire bientôt Emma, j’espère être plus séduite que par Mansfield Park

Lu dans le cadre des challenges Petit bac (thématique classique, catégorie lieu, Un pavé par mois et Un classique par mois




14 commentaires:

  1. Fanny et Edmund ne sont pas glamour, c'est sûr. mais la plume de Austen est bien présente!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le style de l'auteur est en effet très reconnaissable.
      Ariane

      Supprimer
  2. Malgré des avis souvent mitigés, j'avais bien aimé "Emma" ("Raison et sentiments" est formidable aussi). je te souhaite une agréable 3è rencontre avec Jane Austen ! :-)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai eu une période où j'ai dévoré tous les romans de Jane Austen, sauf celui-ci. Je me le suis gardé de côté pour découvrir un roman de Jane Austen un peu plus tard. De ce que je comprends, je n'ai pas gardé le meilleur et c'est bien dommage :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est que mon avis, d 'autres l'ont beaucoup aimé.
      Ariane

      Supprimer
  4. Jamais pu accrocher à Austen... Les reproches que tu fais à celui-ci, je les ferais à tous ceux que j'ai essayé de lire ! Ses personnages m'insupportent et les intrigues matrimoniales m'ennuient à mourir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si l'on retrouve à chaque fois des intrigues matrimoniales je ne suis pas sûre non plus d'accrocher.
      Ariane

      Supprimer
  5. Étonnamment, j'ai bien plus aimé ce titre que Pride and Prejudice

    RépondreSupprimer
  6. Je ne l'ai lu qu'une fois mais je dois bien avouer qu'Edmund et Fanny sont le couple austenien qui me plait le moins...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression que cet avis est assez répandu.
      Ariane

      Supprimer
  7. Sans conteste le Jane Austen que j'aime le moins, j'ai toujours trop envie de secouer Fanny et Edmond.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont bien ternes en comparaison d'Elizabeth et Darcy.
      Ariane

      Supprimer