mercredi 2 août 2017

Mercredi c'est le jour des petits : Les grandes grandes vacances

Par Ariane


Série d'animation
Création : Delphine Maury et Olivier Vinuesa

Présentation :
Été 1939. Ernest, 11 ans, et Colette, 6 ans, deux petits Parisiens, sont en Normandie, à Grangeville, chez leurs grands-parents, Mamili et Papilou. La guerre éclate et la décision est prise de les tenir éloignés de Paris, le temps de « voir venir ». Ce week-end se prolongera pendant les cinq années de la guerre, se transformant en « grandes grandes vacances »... Parachutés à la campagne, un monde qui leur est totalement étranger, Ernest et Colette découvrent une nouvelle vie loin de leurs parents. Ils vont devoir trouver leur place parmi les enfants du village et composer avec les inquiétudes des adultes. Ils seront également confrontés à l'exode, à l’Occupation allemande, aux réquisitions, aux privations, à la perte d’êtres chers. Ils vont grandir, résister à leur manière et s’adapter alors que tous leurs repères sont bouleversé

Mon avis :
C'est par hasard que nous avons découvert cette série d'animation. En zappant un soir, mon compagnon est tombé dessus et a regardé avec les filles.
Ils sont bien sympathiques ces gamins ! Ernest, Colette et leurs amis forment la bande des Robinson et malgré leur jeune âge, ils vont devoir faire preuve de courage. Les adultes qui les entourent montrent les nombreux visages de la guerre : entre ceux qui attendent sans rien dire, ceux qui résistent par de petits gestes, ceux qui prennent les armes pour continuer la lutte, ceux qui collaborent ouvertement et ceux qui sont prêts à tout pour tirer profit de la situation. Les soldats allemands sont dans le même cas et ne sont pas présentés comme mauvais, juste des hommes. C'est un dessin animé pour enfant, donc forcément les personnages sont assez tranchés, soit très bons (les enfants, leurs familles, Otto le gentil soldat allemand), soit très mauvais (Monsieur Durand, Monsieur Tissier, Hans). 

Je craignais que le sujet les perturbe. Effectivement cela a amené de nombreuses questions, dont certaines assez difficiles (la pire : "il va lui arriver quoi à Fernand?" quand l'un des héros, un jeune garçon juif, est emmené par les allemands.). Mais finalement, cela leur a permis de découvrir l'histoire d'une autre façon, de prendre conscience de ce qu'ont vécu certains de nos proches dans leur enfance. Certaines scènes sont difficiles pour des enfants (ma plus jeune a été très touchée par l'explosion d'un pont qui a tué le cheval des enfants), mais les choses sont racontées à hauteur d'enfant, et certaines choses leur échappent mais pas aux adultes. 

La série est destinée aux enfants à partir de 6 ans, mais à mon avis, un adulte doit impérativement être présent pour répondre aux questions. 
Un détail m'a tout de même dérangée. L'histoire commence en 1939 et se déroule jusqu'à la fin de la guerre en 1945, or durant ces six années les enfants ne grandissent pas. A mon avis, cela empêche les enfants de se rendre compte du temps qui s'est écoulé. 
C'est un coup de cœur familial pour cette jolie série animée qui permet d'aborder l'histoire avec les enfants. 

2 commentaires:

  1. Je ne connais pas du tout cette série mais je le note pour peut être la regarder avec ma fille aînée.
    Daphné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est peut-être encore un peu jeune, mais un peu plus tard.

      Supprimer