lundi 3 avril 2017

La colère des aubergines - Bulbul Sharma

Par Daphné














Auteur : Bulbul Sharma
Titre : La colère des aubergines
Genre : nouvelles
Langue d’origine : anglais (Inde)
Traducteur : Dominique Vitalyos
Editeur : Picquier


Résumé de l'éditeur :

Qui meurt dîne, La Colère des aubergines, Folie de champignons, Festin pour un homme mort... : quelques titres de ces récits donnent un avant--goût de leur saveur. Les histoires racontées, pleines d'odeurs de cuisine, puissamment évocatrices des rapports et des conflits entre les membres d'une maisonnée indienne, soulignent bien sûr le rôle déterminant qu'y jouent la nourriture et celles qui la préparent. Des femmes croquées sur le vif y livrent des instants de bonheur, des secrets de famille, d'amour, d'enfance qui ont parfois la violence du désir ou l'amertume de la jalousie. Mais les véritables héroïnes sont ces recettes : qu'il s'agisse de confectionner un pickle de mangue, un gâteau de carottes ou un curry d'aubergines au yaourt, le lecteur goûtera, du palais et de la langue, l'alchimie des aromates indiens.


Mon avis :

Voici un livre gourmand où chaque nouvelle se savoure! Ce livre nous parle de femmes. Femmes aux vies très différentes mais toutes liées par la cuisine. Chaque tranche de vie est vue à travers le rapport à la nourriture. Femmes indiennes dont les existences tournent autour des traditions, de la religion et des hommes, la cuisine est souvent leur principal moyen d'expression. On en dit des choses avec la préparation d'un plat! C'est ce que nous apprennent ces femmes dont Bulbul Sharma nous dresse en quelques pages des portraits particulièrement détaillés et analysés avec une grande subtilité. 

On y croise ainsi une orpheline qui refusera le mariage pour continuer à servir une famille qui l'a toujours rejetée, un homme pris entre sa mère et sa femme qui rivalisent sans cesse à travers leurs capacités culinaires, des femmes profitant de la liberté d'un voyage en train au grand damne de "l'homme de la famille" ou une jeune veuve affamée par la tradition que lui impose sa belle-mère.

Chaque scène, en quelques pages, permettent à l'auteur de nous parler de nous dépeindre avec finesse la société patriarcale de l'Inde et ses traditions. Chaque nouvelle s'achève sur une recette de cuisine, nous mettant ainsi l'eau à la bouche!

Des nouvelle savoureuses - au sens propre comme au figuré! - et originales!

Extrait :

"Sa nourriture très simple, sans garniture ni couleur, nous était toujours particulièrement chère parce que c'était sa façon à elle de nous caresser sans se polluer les mains."

2 commentaires:

  1. J'adore Bulbul Sharma, sa vision de la femme indienne est très moderne et souvent drôle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le premier que je lis de cette auteur mais je suis curieuse d'en découvrir d'autres surtout s'ils sont aussi dans ce ton là!
      Daphné

      Supprimer